Accéder au contenu principal

Ultra Tour du Beaufortain

Cette semaine nos héros sont au nombre de trois et sont vêtus d'orange.

Mathias Bétrisey, Régis Fantoli et Alexandre Barbier ont participé du 22 au 23 juillet à l'Ultra Tour du Beaufortain, 105 km et 6400m D+!!! Excusez du peu.



Un immense BRAVO à tous les 3 pour ce magnifique exploit.
Voici le compte-rendu détaillé et passionnant écrit par Régis. Merci et surtout Bonne récup!



J’aime le Beaufortain !

Cette région de la Savoie présente des paysages somptueux préservés par des gens chaleureux et accueillants.

Lors de l’Ultra Tour du Beaufortain qui s’est déroulé du 22 au 23 juillet, nous avons évolué avec Alex et Mathias sur 105 km en franchissant qu’une seule localité, soit Les Saisies. Un vrai trail nature. Le panorama, notamment depuis les crètes du col à Tutu ou le Roc du Vent, est à couper le souffle. Comme on en prend plein les yeux, ce n’est que du bonheur.

Cette aventure a été incroyable. Tant de choses se sont passées durant ces 21 heures 38 minutes de course.

Nous arborions tous les trois un T-shirt orange avec l’inscription DuTrailEtDesCopains. Comme nous étions reconnaissables, nous avons eu droit à des encouragements personnalisés par les spectateurs qui suivaient l’évolution des coureurs de ravitaillement en ravitaillement. Du style : « Allez les orangistes », « Vous êtes toujours les trois ensembles, bravo ». C’était super sympa.

Alors que la veille de la course nous avions pris possession de nos dossards sous la pluie, le départ à 4h s’est déroulé dans des conditions parfaites. Nous avons eu droit à un magnifique lever du soleil. La journée a été radieuse jusqu’à 18h. A ce moment-là, la course a pris une autre tournure. Lors du briefing d’avant-course, nous avions été avertis des prévisions d’orage et des mesures de sécurité à appliquer dans ces conditions en montagne. Alors que nous étions un groupe de 7-8 coureurs au sommet du col de la Gittaz, un éclair a illuminé le ciel et instantanément un coup de tonnerre violent a raisonné. Ce n’est pas passé loin ! Devant moi je vois des coureurs qui jettent leurs bâtons puis tentent de se mettre accroupis, mais la foudre a déjà frappé. Arc-bouté sur mes bâtons pour franchir les derniers mètres menant au sommet, je reste stoïque. Pas d’endroit pour se mettre à l’abri. Le sommet franchi tout le groupe détale en direction du ravitaillement au col du Joly qu’on atteindra un peu plus de 1h plus tard. Pas d’autres options et je me dis qu’au prochain éclair proche je jetterai mes bâtons et je me mettrai accroupi avec la tête entre les jambes. Puis la grêle arriva. Dans la débandade je me suis retrouvé à terre avec la tête qui a touché le sol. Je me suis ouvert la lèvre supérieure, mais je n’ai pas de douleur. Avec la langue je sens juste un trou au milieu (à l’arrivée j’ai eu droit à un point de suture par un médecin). Faut pas traîner, on continue. On arrive au col du Joly à 19h30 détrempés. Le ciel est toujours sombre et la pluie ne cesse pas de tomber. Autour de nous des coureurs abandonnent. Il ne faut pas s’éterniser ici. Sur les crêtes en forme de montagnes russes qui nous emmènent sur des sommets de la station de ski des Saisies, nous enclenchons les lampes frontales. Puis nous attaquons la descente sur Les Saisies. Mouillés sous la veste imperméable, nous sommes frigorifiés. Km 91, c’est le dernier ravitaillement. On en profite pour mettre des habits chauds. Nous repartons sous le déluge habillés en mode Mike Horn en expédition au Groenland. L’ultime descente de 1200m est interminable avec des passages abruptes et glissants dans la forêt. A 1h38 le dimanche matin, nous franchissons tous les trois l’arche d’arrivée. On a fait l’Ultra Tour du Beaufortain !

Ce fut une magnifique aventure de groupe. Avec le génial soutien logistique et moral de Cassandre aux ravitaillements, faute de pouvoir s’aligner avec nous.

Sur 471 coureurs au départ, seuls 132 franchiront la ligne d’arrivée. Au vu des intempéries, les organisateurs ont d’abord modifié le parcours pour les derniers concurrents, confisqué les bâtons des coureurs concernés et gelé la course au col du Joly à 21h30 (nous y étions à 19h30). Puis les coureurs présents à ce ravitaillement ont définitivement été stoppés à 23h30.


Bonne semaine et à bientôt pour un 30ème article.

Commentaires

Articles les plus consultés

Plusieurs performances de choix

En cette semaine de l'Ascension, plusieurs coureurs du Footing Club Lausanne se sont distingués lors de différentes compétitions:

Le Tour du Chablais s'est terminé le mercredi 24 mai à Villars-sur-Ollon, lieu de la 6ème et dernière étape. Jérémy Pointet s'y est une fois de plus imposé en 25'58''. Il remporte le classement général du Tour du Chablais 2017, à l'addition des temps de 6 étapes en 2h36'08'' avec 2'48'' d'avance sur son dauphin, le Français Alain Gillet. Félicitations Jérémy.

Lors de la même étape de Villars-sur-Ollon, Geneviève Laurent a pris la 9ème place dans sa catégorie en 42'37''. Geneviève termine 4ème au classement général en F50. Bravo.

Pour sa part, Hervé Acosta acouru l'étape de Villars-sur-Ollon en 33'47''.

Ce vendredi 26 mai, le trail de l'Ultimate Race a eu lieu dans la région de Marseille. Trois de nos coureurs ont participé à la Half Ultimate Race au départ d'Aix-en-Prov…

Qui connaît Vanessa Lameira ?

Vanessa Lameira, depuis bientôt trois ans au Footing Club Lausanne, est sur le point de suivre les cours de formation afin de devenir monitrice de course à pied. Si tout va bien, elle pourra rejoindre le team des entraîneurs de notre club prochainement. C'est donc tout naturellement le moment de faire plus ample connaissance avec Vanessa.

Originaire du Portugal et née en Suisse il y a bientôt 35 ans, Vanessa adore et a toujours adoré le sport. Elle s'est mise à courir à 20 ans (chaque matin 30' avant d'aller travailler), a arrêté quelques années, puis a repris l'entraînement afin de participer à la Course de l'Escalade. Par la suite elle a fait partie d'un groupe de triathlon et à participé aux 20km de Lausanne. Vanessa a eu l'occasion de côtoyer la triathlète suisse Emma Bilham lors d'un camp de tri que celle-ci organisait aux Canaries. Ces résultats incroyables et son parcours font que Vanessa la prise un peu comme modèle à suivre.

Mais comme Vane…

TVSB (Trail Verbier - St. Bernard)

Grand week-end de trail en Valais avec le traditionnel TVSB (9ème édition).






Désormais c'est un véritable festival de courses:
- X-Alpine
- X-Alpine en relais
- Traversée
- Liddes - Verbier
- X- Direct
sans parler des courses pour enfants.

Une fois de plus dans des conditions très chaudes, plusieurs coureurs du Footing Club Lausanne se sont distingués:

- sur les 111km du X-Alpine, Pablo Blanco met 27h50'30'' et est 33ème de sa catégorie

- sur les 111km du X-Alpine en relais, Hugo Fernandes et Hervé Acosta ont malheureusement dû arrêter la course à Bourg St. Pierre après 15h04'

- sur les 62km de la Traversée, Gaël Bourgeois met 15h25'52'' et est 202ème de sa catégorie
- sur les 62km de la Traversée, Hervé Destraz met 17h53'30'' et est 131ème de sa catégorie

- sur les 29km de Liddes - Verbier, Josiane Villard Spaeth est 5ème en 6h02'20'' et Sylvia Kaufmann est 6ème en 6h02'21''


- sur les 29km de Liddes - Verbier, Blaise …

Grand QUIZZ des courses disparues

Puisqu'il semble qu'il va pleuvoir pendant une bonne partie de la Pentecôte et que les coureurs de la Juracime ont terminé leur étape, voici une petite nouveauté sur le blog du Footing Club Lausanne, qui va peut être égayer une partie de votre week-end:

Un QUIZZ qui doit me permettre d'établir la liste des courses à pied vaudoises disparues depuis 1969, année de la fondation du Footing Club Lausanne.

Tous ceux qui pratiquent la course à pied depuis assez longtemps et qui veulent bien s'amuser en participant à ce quizz peuvent contribuer en laissant un commentaire sur Facebook ou en m'adressant un email. Les information suivantes sont demandées:

- le nom de la course
- le lieu de départ et d'arrivée de la course
- la distance de la course principale
- l'année (approximative) de la dernière édition

d'une compétition de course à pied qui a eu lieu régulièrement dans le canton de Vaud et qui a disparu.

Par exemple:
- Ollon - Villars - Roc d'Orsay
- Ollon,…

Déplacement en car pour Morat-Fribourg

Comme annoncé mardi dernier à Coubertin, le Footing Club Lausanne organise un déplacement en car pour la course Morat-Fribourg du dimanche 1er octobre 2017. L'inscription se fait sur le site du Footing.

Départ du car (Lavaux Voyages) à 7h30 du Chalet-à-Gobet (parking public vers les vestiaires de Mauvernay), arrivée à Morat vers 8h30.
Départ du car à 14h15 de Fribourg, retour vers 15h15 au Chalet-à-Gobet.
Les sacs pourront être déposés dans le car et transportés à Fribourg ou dans les camions prévus à cet effet par l'organisateur de la course.

Il y a plusieurs bonnes raisons de participer à ce déplacement en club à l'une des courses les plus importantes de suisse-romande:
- pas de soucis de parcage à Fribourg ou à Morat
- pas de bousculade ou de stress dans des trains bondés
- dépôt de vos valeurs en sécurité dans le car pendant la course
- prix du déplacement très modeste

Mais c'est surtout une occasion unique de renforcer l'esprit de club, de préparer la course ense…

Portrait - Qui connaît Jérémy Pointet?

Jérémy Pointet, membre du Footing Club Lausanne depuis l'automne 2016, sera peut être l'un de nos coureurs qui brillera particulièrement lors des prochains 20 km de Lausanne. C'était donc l'occasion de dresser le portrait d'un coureur de 25 ans en pleine progression et éminemment sympathique.

Jérémy, vaudois de nom, mais valaisan d'origine, viens de Granges (VS) et habite depuis quelques mois à Chailly. Cumulant plusieurs activités professionnelles en fonction de ses besoins et des opportunités (agent de sécurité, croupier, arbitre, reporter de football, moniteur de vélo et parfois enseignant), il consacre actuellement une grande partie de son temps à la course à pied. Après avoir pratiqué le football, le tennis, le VTT, le unihockey et le badminton, il s'est lancé dans la course à pied en juin 2015 et a rapidement découvert les joies et les bienfaits de ce sport et a fait des progrès non moins rapides. Il diversifie actuellement ses entraînements en nageant…